Simon Baker alias Patrick Jane « le mentaliste » fait des émules… J’en ai rencontré un!

16 décembre 2013

Billet d'humeur

Ces derniers temps , il faut bien l’avouer, mes résultats autour des tables de poker sont un peu en dents de scie. D’aucun parleront de variance, de période de malchance, mais il y a d’autres éléments à prendre en considération.

Gagner c’est:

1)  Essayer de commettre le moins d’erreurs possible .

2)  Profiter des erreurs de l’adversaire

Le premier point est fondamental, et c’est là toute la difficulté, car au delà des compétences acquises (excusez moi de ne pas utiliser le terme anglais convenable ), et du talent pour les meilleurs,  il faut réunir les conditions optimales pour les exploiter…C’est ce que font les pro de ce jeu et aussi du sport en général en utilisant la préparation mentale.

Quant au deuxième point, évidemment nous n’avons pas de prise directe dessus, sauf que…

Sauf que certains  sont habiles à mettre en scène des stratagèmes pour déstabiliser l’adversaire notamment par le biais du tchat online avec les amabilités d’usage.

Mais d’autres vilains utilisent des techniques plus subtiles… c’est ainsi que j’ai croisé récemment un joueur avec qui j’ai échangé un dialogue impromptu et très jovial ..La discussion se nourrissait au gré de nos réponses respectives au point que je finissais par trouver mon interlocuteur sympathique.. Las, je n’avais pas remarqué que mon attention était distraite par nos échanges et je finis par faire une erreur de lecture que même le gros fish que je suis est incapable de faire en temps normal.

Mais me direz vous:  » c’est de ta faute ce gars sympathique n’y est pour rien si tu te laisses aller mon pirate! ».. euh oui…et…non.

Et non, en effet après avoir encaissé le coup de ma bêtise et ma sortie prématurée du tournoi, j’ai eu le temps de relire le dialogue que nous avions établi.

En fait je me suis rendu compte  après coup et à mes frais qu’il m’avait convaincu que nous avions à faire à une table de joueurs extrêmement passifs et serrés, et de fait pendant un  moment (pas suffisamment long en fin de compte) nous étions restés quasiment les deux seuls joueurs de la table à prendre l’initiative.

A l’insu de mon plein grès, il avait utilisé une technique de manipulation mentale: La preuve sociale.

La preuve sociale est un principe sociologique. Selon ce principe, un individu mis en confiance aura tendance à adopter le comportement ou le point de vue d’autres personnes. La preuve sociale intervient fréquemment dans la vie de tous les jours dans les lieux publics, où lorsque l’on a tendance à perdre un peu de  son indépendance psychologique.
Cette situation vous est peut-être familière : vous arrivez à la gare et vous voyez trois files d‟attente aux guichets. Deux d‟entre elles s‟étendent sur plusieurs mètres et la troisième est presque vide pourtant, personne ne s‟y rend. Pourquoi ? Parce que personne n’ose. Il suffirait qu‟une personne s’y rende pour que le reste des voyageurs la suivent.

Ce comportement est donc appelé: la preuve sociale. De toute évidence j’avais été conditionné et je m’étais fait « couillonner » par un brillant »mentaliste ».

Cela dit toute leçon est bonne à prendre et cet épisode m’aura sans doute aidé à avancer et ne comptez pas sur la 3ème manche du championnat Les blogueurs jouent les Series  le jeudi 19 décembre à 21h00  et dont voici le pass pour me voir commettre le même genre de bourde aussi facilement!

@ plus et que les alizées vous protègent du vaisseau pirate!

 

 

2 Réponses à “Simon Baker alias Patrick Jane « le mentaliste » fait des émules… J’en ai rencontré un!”

  1. samsonov Dit :

    Excellent…

    Répondre

  2. Mama Dit :

    Tout flatteur vit aux dépens …. t’as mérité un frometon Pirate ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Nooberotique |
Mes Soluces Pour Mes Jeux P... |
Wannastudio |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Txprguitarelezard7
| Imperiumhacks
| Funcraft