Jimmy « Molosse »: Le champion de la Chalosse

7 janvier 2016

Billet d'humeur

C’était lors d’un tournoi de poker »freeroll »,  un de ces tournois qui sont organisés  un peu partout en France  par des clubs ou associations où l’on joue gratuitement pour peu que l’on s’achète une salade ou un sandwich à trente euros… Bref, un de ses endroits ou l’on partage avec un soupçon de convivialité, une passion commune entre habitués du genre, curieux et novices.

Il était assis à ma table, face à moi, les manches retroussées révélant  des tatouages maoris, les mains posées sur la table les coudes écartés comme pour mieux disposer de l’espace. Il ne passait pas inaperçu malgré sa petite taille et sa silhouette sylphide. Outre sa physionomie, sa façon de jouer avait su fixer l’attention de la tablée…. Il rentrait dans tous les coups se contentant le plus souvent de suivre sans relancer, pour les non initiés, on  appelle ce genre de joueur dans le jargon, une « calling station ». Pour couronner le tout, il montrait ses cartes à l’abattage, quelle qu’en soit l’issue!. …Et il faut bien le dire lors des deux premières heures de jeu, cette stratégie lui réussissait particulièrement, il avait plus que doublé son tapis notamment avec un épique J♠ 7♠  vs Q♥Q♦ qui avait fait couleur dés le turn… Un artiste des poubelles , un Corbusier de la ruine….

Pour couronner son oeuvre , bien évidemment , il en rajoutait avec des facéties. Quand l’un de ses adversaires lui demanda si il lui arrivait parfois de relancer, il répondit: « oui bien sûr quand j’ai les as!…Et là je fais peur à tout le monde et j’arrache tout! »… Alors là , je ne pus m’empêcher de lancer: « Un virtuose! « Mozart est là! »…Il fit mine de ne pas apprécier et pour ne pas gâcher une atmosphère qu’il avait contribué à rendre tendue, je lui confirmais officiellement qu’il s’agissait là d’une  » plaisanterie de mauvais goût digne d’un pizzaïolo du dimanche »… Et pour montrer ma bonne foi, je lui proposais  de  boire un verre lors de la pause imminente.

Nous étions accoudés au comptoir du bar de la salle des fêtes, visiblement heureux de sa soirée et de la bière que je lui offrais, il amorça son discours:

 

molosse

 

« Mon nom c’est  Jimmy et on m’appelle « Molosse », rapport au film,  tu sais « retour vers le futur »!.. Le méchant il s’appelait « molosse Tannen », je l’adorais ce mec! »..  Je ne pus m’empêcher de lui faire remarquer poliment que ce personnage s’en prenait à plus petit que lui et qu’il finissait son histoire sous un tas de fumier!… Sa réaction  fut cinglante  » Mais moi justement je m’en prends pas a des plus petits! D’ailleurs j’aurais du mal à en trouver! » . Avant je jouais au rugby, mais j’ai dû arrêter, j’étais talonneur; lorsque le paquet d’avant reculait, je me faisais marcher dessus par les adversaires et quand il avançait ce sont mes copains qui me piétinaient! »

« Alors je me suis mis à la lutte landaise,  je suis champion de Chalosse »… »La lutte landaise!, dis-je interloqué, qu’est-ce que c’est ça? »  » Bah, c’est comme la lutte normale, sauf qu’on fait deux manches et  la troisième on la fait au bistrot  »  » ah ouaaais! et tu es champion de Chalosse? »  « Je veux mon neveu la première fois chez moi à Montfort et la deuxième à Hagetmau, ça n’a pas été simple l’autre c’était un dur à cuire il pesait au moins 5 kilos de plus que moi et il me dépassait d’une tête! »… « J’imagine que c’était compliqué, oui! » Répondis-je.. Mon nouvel ami devant  à peine dépasser le mètre 60 et les 50 kilos mouillés, il ne faisait aucun doute que l’autre était monstrueux… »

Jimmy1

N’empêche les confidences de Jimmy « Molosse » m’intriguaient: » tu disais que la troisième manche avait lieu au bar? »

« Oui le perdant des 2 premières paie le coup, mais  en cas d’égalité on fait la troisième manche pour savoir qui aura l’addition. Le gagnant c’est celui qui s’enfilera le plus vite l’Armagnac au mètre; 17 verres que tu dois boire cul sec!.. Je l’ai eu le Labat d’Hagetmau j’ai mis 48 secondes  c’est  mon record! »… Mais je ne compte pas m’arrêter là il y a un certain Pantxo un souletin de Maulèon, il est fort!, mais là-bas au Pays Basque, il remplacent l’Armagnac par une bizarrerie de chez eux!.. Faut avoir les tripes bien accrochées… le dernier qui a défié Pantxo, au dixième verre il a filé comme une balle on a retrouvé sa trace jusqu’aux toilettes!… Suivez la flèche! » Fier de sa vanne, il partit dans un éclat de rire qui faillit l’étouffer…. Puis reprenant son souffle il conclue: » faudrait qu’on puisse organiser des matchs dans d’autres régions  comme l’Agenais ou le Périgord ou même plus lointaines comme l’Auvergne ou le Luberon, ça permettrait de connaitre les spécialités locales comme à Marseille avec le pastis! »… Je ne pouvais qu’acquiescer devant un tel esprit d’entreprise en lui souhaitant bonne chance contre son futur adversaire…

Il était temps de reprendre place pour la seconde ronde du tournoi. Malheureusement pour lui, Jimmy ne connut pas la même fortune et fut éliminé dans l’heure qui suivit…

Mozart n’était plus là!.

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Nooberotique |
Mes Soluces Pour Mes Jeux P... |
Wannastudio |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Txprguitarelezard7
| Imperiumhacks
| Funcraft